FIMA 1998 & UNESCO

Festival International de Mode Africaine (Niger)

reportage photographique

Photographies : Laure Maud

Né en 1998 dans le désert de Tiguidit au Niger, le Festival International de Mode Africaine (FIMA) était le rêve du créateur nigérien Alphadi : celui de célébrer la mode tout en faisant prendre conscience aux gouvernants que le secteur recèle de potentialités en matière de débouchés pour l’Afrique.

De grandes maisons de haute couture ont participé à l’édition de 1998 : Christian Dior, Kenzo, Thierry Mugler, Yves Saint-Laurent, etc.

Les partenaires institutionnels du FIMA sont l’UNESCO, le président du Niger, le ministère du Tourisme nigérien ainsi que le ministère des Affaires étrangères français.

Le FIMA est désormais devenu en Afrique le lieu de rendez-vous de la quasi-totalité des arts créatifs après avoir intégré à sa programmation la musique, la photographie, la peinture, la sculpture, la littérature, l’artisanat et l’artisanat d’art.

Cliquez sur une image pour l’agrandir.